L’accès à l’éducation

Parmi toutes les régions africaines, l’Afrique subsaharienne reste celle qui détient les taux les plus élevés d’exclusion de l’éducation. Actuellement, plus d’un enfant sur 5 âgé d’environ 6 à 11 ans n’est pas scolarisé, suivi par un tiers des enfants de 12 à 14 ans. Selon les données de l’ISU, près de 60 % des jeunes âgés d’environ 15 à 17 ans ne sont pas scolarisés. L’éducation est l’outil par excellence pour cultiver le développement personnel et entre autres, celui de l’esprit critique, de la créativité, de l’entreprenariat. Elle permet à long terme l’établissement de sociétés plus libres et plus démocratiques.

welcome

L’association Eko revendique l’accès à l’éducation et à la culture pour tous les enfants et les jeunes à travers le monde, et particulièrement en Afrique, continent qui regorge d’énormes potentiels, mais qui reste pourtant très marqué par le taux élevé d’analphabétisme.


L’accès à la culture

Élément vital d’une société dynamique, la culture offre le moyen à chaque personne non seulement d’exprimer sa créativité mais aussi de se forger une identité propre et commune. L’association Eko promeut la culture sous ses multiples formes et toutes les valeurs qu’elles portent. Que ce soit au travers des connaissances, des savoir-faire, des traditions, des coutumes, langues, des différents arts (musique, danse, théâtre, comédie ou encore le sport), la culture fait partie intégrante du développement, de l’épanouissement et de l’identité de chaque peuple. C’est dans cette optique que l’association n’impose pas les contenus de ses enseignements et des ses activités dans les différents pays où elle intervient.

welcome